Routes: Edouard Philippe ne voit « aucun inconvénient » à laisser les présidents de conseils départementaux assouplir la limitation à 80 km/h

Invité de France Info ce matin, Edouard Philippe s’est dit prêt à laisser les présidents de conseils départementaux (ex-conseils généraux) assouplir la limitation de vitesse à 80 km/h sur les routes secondaires.

La piste n’est pas nouvelle, elle confirme la position d’Emmanuel Macron lors du Grand débat. Le Premier ministre exige toutefois que « le plus haut niveau de sécurité routière possible » soit garanti.

En filigrane, il souligne que la responsabilité de ces mêmes présidents de conseils départementaux sera engagée.