Présidentielle: B.Hamon revoit son projet de revenu universel

Benoît Hamon, en déplacement à Marseille, vient d’annoncer il y a quelques minutes, un projet beaucoup plus ambitieux pour son revenu universel. Il lèvera le voile dans les prochains jours.

Ce matin, Les Échos annonçaient que le candidat socialiste s’apprêtait à presenter, une nouvelle mouture de son projet de revenu universel. Un projet qui, selon l’Institut Montaigne, coûterait 340 milliards d’euros.

Interrogée par Les Échos, Julia Cagé, l’économiste en charge de ce projet dans l’équipe Hamon, annonce que “les montants (de la nouvelle mouture) sont plutôt proches de quelques dizaines de milliards, sans rogner sur les ambitions”.

Invité de RMC et BFMTV, vendredi dernier, Benoît Hamon avait expliqué vouloir aider ceux qui ont un revenu modeste, proche du SMIC, afin que le revenu universel “se traduise pour eux par une augmentation du salaire net”. Il s’agirait donc d’élargir la première phase de son idée de revenu universel.

Initialement, cette première phase devait se concentrer sur la majoration du RSA socle à 600 euros et son versement aux jeunes de 18 à 25 ans. “Cette option est maintenue” explique Julia Cagé aux Échos “mais nous allons doubler cette mesure par une automatisation du versement de cette sorte de prime d’activité, dès janvier 2018”.

Concernant les deux autres phases du projet, la généralisation de ce revenu et son augmentation à 750 euros par mois, elles pourraient aussi être ajustées. « Après la première étape, il y aura de toute façon une réflexion pour améliorer toujours plus le pouvoir d’achat des Français », ajoute Julia Cagé.