Immigration: En matière de santé, le gouvernement veut renforcer les contrôles pour les bénéficiaires de l’AME et instaurer un délais de carence pour les demandeurs d’asile

La ministre de la Santé, Agnès Buzyn, propose le renforcement du contrôle de l’AME et des soins urgents ainsi que le contrôle de la résidence en France. Une attention particulière sera portée aux « hébergeurs multiples ». Pour certains soins non urgents, une « entente préalable » avec la Sécurité sociale sera nécessaire.

L’introduction d’un délais de carence de 3 mois est proposé concernant les demandeurs d’asile. Les soins urgents, les maladies infectieuses et les enfants mineurs ne seront pas concernés par ce délais.