Gouvernement-Menaces: Depuis août, B. Le Maire a reçu 3 lettres de menaces de mort, la dernière, adressée également à G.Darmanin, contenait 3 balles de pistolet (Le Point)

Le Point révèle que le ministre de l’Économie et des Finances, Bruno Le Maire, a reçu depuis août trois lettres de menaces de mort.

Dans la première lettre, reçue à la gendarmerie de Bayonne avant le « G7 Finances », le 19 août, était écrit en majuscules au feutre noir : « La maison de Bruno Le Maire va être pulvérisée pendant le G7 [prévoir un périmètre de sécurité] à Saint-Pée-sur-Nivelle. »

La deuxième, reçue elle aussi avant le G7, avait été envoyée directement au domicile du ministre.

La troisième lettre, reçue à Bercy, était adressée à la fois à Bruno Le Maire et à Gerald Darmanin, ministre de l’Action et des Comptes publics. Elle contenait trois balles de pistolet scotchées sur le papier avec cet avertissement : « C’est du 9 mm., mais sur place, ce sera du 11.43 ».

Le Point rappelle que Bruno Le Maire avait dû subir le même genre de menaces après avoir quitté la campagne de François Fillon en 2017.