Gilets jaunes-Addition: Les manifestation des Gilets jaunes ont coûté 1 million d’euros en vols d’hélicoptères de la gendarmerie (Le Point)

Le Point révèle que les vols d’hélicoptères de la gendarmerie (1) ont coûté un million d’euros pour surveiller et filmer les manifestations des Gilets jaunes, notamment à Paris, Lyon, Rennes, Nantes, Bordeaux et Toulouse.

En France, la police nationale ne dispose d’aucun hélicoptère propre. A Paris, le préfecture de police utilise les deux hélicoptères (2) de la Sécurité civile (3).

La police a donc dû louer à la gendarmerie les appareils nécessaires à ces missions de surveillance. La gendarmerie précise que 717 heures de vol ont été effectuées. Le Point, se basant sur des chiffres publiés dans un rapport du Sénat, estime le coût moyen de location à 1 412 euros. À ce tarif, vraisemblable pour les modèles « EC-135 », les 717 heures de vol ont coûté 1,01 million d’euros.

(1) La gendarmerie nationale possède 55 hélicoptères, dont 47 en métropole. La flotte se décompose ainsi : 14 « EC 145 », 15 « EC 135 » et 26 « AS 350 Écureuil ». L’indicatif radio des hélicoptères de la gendarmerie est « Choucas » suivi du numéro du département.

(2) La Sécurité civile dispose, depuis la perte récente d’un « EC 145 », de 40 appareils dont 30 « EC 145 ». Leur indicatif radio est « Dragon » suivi du numéro du département, sauf dans les Bouches-du-Rhône où, pour des raisons historiques, l’indicatif est « Dragon 131 ». Pour Paris et les trois départements de la petite couronne (92, 93 et 94), l’indicatif est « Dragon 75 ».

(3) La direction générale de la sécurité civile et de la gestion des crises (DGSCGC) est rattachée au ministère de l’Intérieur comme le sont la direction générale de la police nationale (DGPN) et, depuis 2009, la direction générale de la gendarmerie nationale (DGGN).