France-Russie: A la conférence sur la sécurité à Munich, Emmanuel Macron accuse la Russie de vouloir déstabiliser les démocraties occidentales via la manifestation des réseaux sociaux

Lors de son intervention à la 56e conférence sur la sécurité, qui se tient depuis hier à Munich avec pour thème « la perte d’influence progressive de l’Occident », Emmanuel Macron dénonce la Russie comme un « acteur extrêmement agressif ».

Le président français estime que Moscou va « continuer à essayer de déstabiliser » les démocraties occidentales, via la manipulation des réseaux sociaux ou des opérations dans le cyberespace, directement par le biais de ses services de renseignement ou via des acteurs privés.

Des accusations qui interviennent au lendemain de la diffusion de vidéos intimes qui ont obligé Benjamin Griveaux à renoncer à briguer la mairie de Paris. Opération de déstabilisation politique assumée et revendiquée par un « artiste » russe, officiellement « opposant » à Vladimir Poutine, et qui a obtenu le statut de réfugié politique en France.