ALERTE-Terrorisme: Un chef jihadiste tué au Sahel

L’un des chefs jihadistes tué au Sahel, annonce la ministre de La Défense Florence Parly.

Il s’agit du Marocain Abou Abderahman al Maghrebi, alias Ali Maychou, considéré comme le N°2 et leader religieux du Groupe de soutien à l’islam et aux musulmans (GSIM), organisation djihadiste reliée à Al-Qaïda. Il a été tué par les forces françaises au Mali dans la nuit du 8 au 9 octobre, lors d’une opération en coordination avec les forces maliennes et un soutien américain.

ALERTE-Politique-Justice: François Bayrou, Marielle de Sarnez et Sylvie Goulard convoqués par les juges en décembre en vue d’une mise en examen (Le Monde)

Le Monde révèle que l’ex-garde des Sceaux et président du MoDem François Bayrou est convoqué le 6 décembre en vue d’une mise en examen par les juges qui instruisent le dossier dit des assistants parlementaires du parti centriste.

Marielle de Sarnez et Sylvie Goulard, également ex-ministres éphémères du gouvernement d’Edouard Phillipe, sont elles aussi convoquées par les magistrats instructeurs, précise Le Monde.

L’INFO DE LA NUIT: Les Etats-Unis se retirent officiellement de l’accord de Paris sur le climat, la France le regrette

Les États-Unis ont formellement notifié à l’ONU leur sortie de l’accord de Paris sur le climat. Un retrait décidé dès 2017 par Donald Trump mais qui ne pouvait intervenir plus tôt en raison d’une clause inscrite dans le texte. « Il sera effectif un an après la notification » a précisé Mike Pompeo, le chef de la diplomatie américain, dans un communiqué. Ce départ n’aura donc lieu au plus tôt que le 4 novembre 2020.

« Nous le regrettons et cela rend encore plus nécessaire le partenariat franco-chinois sur le climat et la biodiversité », a commenté la présidence française alors qu’Emmanuel Macron entame aujourd’hui à Shanghai la deuxième journée d’une visite d’Etat en Chine.

ALERTE-Littérature: Le Goncourt 2019 décerné à Jean-Paul Dubois pour “Tous les hommes n’habitent pas le monde de la même façon”, chez L’Olivier

La 3e fois est la bonne ! Le prix Goncourt 2019 est attribué à Jean-Paul Dubois, 69 ans, pour « Tous les hommes n’habitent pas le monde de la même façon », roman bouleversant et nostalgique sur le bonheur perdu (L’Olivier).

Pour rappel, le lauréat du Goncourt, prix littéraire français le plus prestigieux, empoche un chèque symbolique de… 10 euros ! Un Goncourt s’écoule en moyenne à 367.100 exemplaires et son auteur touche 15% du prix de vente.

ALERTE-Tempête Amélie: Une femme disparue à Nice après avoir été ensevelie par un glissement de terrain (Nice-matin)

Les pluies torrentielles des dernières heures ont provoqué un glissement de terrain, vers midi dans la cité arménienne, dans le quartier de la Madeleine à Nice, annonce Nice-matin.

Le site du quotidien précise qu’un mur de soutènement a cédé déversant des tonnes de terre sur une propriété en contrebas situé rue Sevan. Une retraitée qui était dans son jardin a été ensevelie, selon des témoins.

Cette femme n’a toujours pas été retrouvée.

Tempête Amélie: 17 départements en vigilance orange, 100.000 foyers privés d’électricité dans le Sud-Ouest, rafales de vent à 163 km/h au Cap Ferret, inondations à Nice et Marseille

Météo France a placé 17 départements en vigilance orange, dont 15 pour vent violent sur la façade atlantique et deux (Alpes-Maritimes et Corse-du-Sud) pour pluie-inondations.

Cette nuit, les villes de Nice (06) et Marseille (13) ont subi de très fortes précipitations : 42 mm à Marseille, soit l’équivalent d’un mois de pluie en une heure, et plus de 50 mm en 30 minutes dans la région de Nice, provoquant des inondations et la coupure de l’A8 entre Nice-centre et Nice-nord.

Dans le Sud-Ouest, Enedis annonce que 100.000 clients sont privés d’électricité ce matin. Cette fois ce sont les vents violents qui sont responsables des dégâts et la prudence est de mise sur les 15 départements en alerte sur la façade atlantique. Les vents pourront atteindre les 140 km/h, des rafales à 163 km/h ont même été enregistrées vers 4h du matin au Cap Ferret (33).

Yvelines: Soirée de violences à Chanteloup-les-Vignes, guet-apens contre la police, tirs de mortier d’artifice contre les pompiers, un cirque incendié

Les violences urbaines ont débuté vers 21 heures, hier soir, à Chanteloup-les-Vignes (78). Des voyous ont d’abord mis le feu à des poubelles afin d’attirer policiers et sapeurs-pompiers dans un guet-apens.

Ceux-ci ont été accueillis à coups de mortiers d’artifices et de jets de pierres. La caserne des pompiers a elle-même été visée par des tirs de mortier. Le « Chapiteau des contraires » un bâtiment tout neuf d’une association de cirque a entièrement brûlé face aux pompiers impuissants devant l’ampleur du brasier. La vidéo de cet incendie impressionnant a été largement diffusée sur les réseaux sociaux, notamment Twitter.

Des groupes de 20 à 30 individus munis de bâtons s’en sont pris aux forces de l’ordre mais aussi à un dépanneur victime de caillassages.

Selon Le Parisien, la police aurait procédé à deux interpellations.