ALERTE-Nouvelle Zélande: Dans un manifeste intitulé « Le Grand remplacement » et attribué au tueur de Cristchurch, l’auteur justifie la tuerie en dénonçant un “génocide blanc” et une “immigration de masse”

Dans un manifeste intitulé « Le Grand remplacement », posté au moment de l’attaque des deux mosquées de Christchurch, un homme qui revendique la responsabilité de la fusillade se décrit comme un “homme ordinaire” de 28 ans né en Australie, de parents d’ascendance écossaise, irlandaise et anglaise.

L’auteur dénonce ce qu’il appelle un “génocide blanc” et une “crise de l’immigration de masse”. Il explique avoir perpétré l’attaque, “pour montrer aux envahisseurs que nos terres ne seront jamais leurs terres […] tant que le Blanc vivra encore”.

L’homme évoque même la dernière élection présidentielle en France et une “invasion de la France par les non-blancs” qu’il aurait constatée lors d’un voyage. Il affirme aussi être un « supporter de Donald Trump ».

Pour l’instant le document n’est pas authentifié officiellement, mais plusieurs indices laissent penser que l’auteur a participé à la tuerie. D’ailleurs un militant d’extrême-droite de 28 ans fait partie des quatre personnes (trois hommes et une femme) en garde à vue.