Administration-Radicalisation: La ministre de la Justice annonce que 25 personnes ont été écartées du concours de surveillant de prison en 2018 (RTL)

Invitée de RTL ce matin, Nicole Belloubet, garde des Sceaux et ministre de la Justice a assuré que l’administration pénitentiaire a mis en place un double système de contrôle pour écarter les candidats radicalisés au concours de surveillant de prison.

« Lorsqu’ils ont passé les épreuves d’admissibilité, un criblage est effectué » a expliqué la ministre. « Nous regardons si ces personnes sont inscrites dans un certain nombre de fichiers, si tel est le cas, elles ne seront pas autorisées à passer les épreuves d’admission. L’année dernière, nous avons ainsi éloigné 25 personnes de ce concours », a révélé Nicole Belloubet.