Lait contaminé: un porte-parole de Lactalis réitère les excuses du groupe

Emmanuel Besnier n’est pas venu lui même défendre Lactalis, groupe dont il est PDG et principal actionnaire (via BSA). C’est Michel Nalet, l’un des porte-paroles qui est venu s’expliquer et présenter une nouvelle fois les excuses de Lactalis après le scandale du lait infantile contaminé aux salmonelles.

Il rappelle que le site de production de Craon, en Mayenne, a été fermé le 7 décembre. « Nous devons trouver une explication » a-t-il martelé, avouant ainsi que Lactalis ne connait pas les raisons de cet incident grave.

Lactalis souhaite enfin « regagner la confiance des ćonsommateurs », déclare Michel Nalet, porte-parole du groupe laitier et fromager.