Johnny Hallyday: des chiffres qui donnent le vertige

Johnny Hallyday, de son vrai nom Jean-Philippe Smet, est mort dans la nuit dans sa maison de Marnes-la-Coquette. Il avait 74 ans dont plus de 55 ans de carrière. Bête de scène, il a interprété plus de 1.000 chansons et vendu plus de 110 millions de disque.

Tout le monde connaissait au moins une chanson de Johnny. C’est
Lui qui le premier à popularisé le rock ‘n’ roll en France, puis le twist. Mais dans son répertoire il y a aussi de très belles chanson d’amour..

Johnny et l’amour, c’était aussi une longue histoire qui commence avec Sylvie Vartan qu’il épouse en 1965. De cette union naîtra David. Johnny et Sylvie divorcent en 1980. Un an plus tard, Johnny Hallyday épouse Élisabeth Étienne, dite Babeth. Ils se séparent officiellement début 1982. La même année, Johnny est en couple avec Nathalie Baye. L’actrice lui donnera une fille, Laura Smet, née en 1983. Le couple se sépare en 1986.
En 1990, Johnny épouse Adeline Blondieau, fille de son ami Long Chris. Ils se séparent une 1ère fois au printemps 92, se remarient au printemps 1994, à Las Vegas et se séparent définitivement en mai 1995.
Entre-temps, Johnny a rencontrer Læticia Boudou, un mannequin de 32 ans sa cadette. Il l’épouse en 1996 à la mairie de Neuilly-sur-Seine. Johnny et Læticia ont adopté deux petites filles d’origine vietnamienne : Jade en novembre 2004 et Joy en décembre 2008.

Johnny Hallyday, c’est aussi l’homme qui remplissait des stades de fans connaissant par coeur son répertoire. Cette rencontre avec le public commence au Golf-Drouot en 1958. Son ascension est ensuite étroitement liée aux débuts d’Europe Nº1 et à l’émission de Daniel Filipacchi « Salut les copains », dont il était régulièrement l’invité. Émission phare de la jeunesse, rendez-vous incontournable pour des millions de filles et de garçons après l’école et le lycée.

Pour le premier anniversaire du magazine Salut les copains, Europe Nº1 organise, le 22 juin 1962, un concert gratuit place de la Nation à Paris. Toutes les vedettes de l’époque sont là. Le concert est retransmis à la radio et l’idôle des jeunes , Johnny monte sur scène. Europe Nº1 attendait 30.000 spectateurs, ils sont 200.000, il y a des incidents, des dégradations et des arrestations, des filles en état second qui hurlent en voyant Johnny. Le Monde consacrera quelques semaines plus tard un long article au phénomène, article signé par le sociologue Edgar Morin qui inventera l’expression qui va désigner toute une génération : les « yéyés ».

Une dernière anecdote : en écoutant le 1er disque de Johnny, le 1er directeur des programmes d’Europe Nº1, le génial Lucien Morisse, homme réputé pour son flair, pour faire et défaire les carrières des chanteurs, Lucien Morisse s’etait trompé. Il avait brisé le disque de Johnny en affirmant qu’il ne ferait jamais carrière… Sans doute la seule erreur de Lucien Morisse puisque la carrière de Johnny aura duré près de 60 ans.