Défense: Deux frégates françaises n’ont pas pu lancer leurs missiles contre la Syrie (La Lettre A)

La Lettre A révèle ce matin que le missile de croisière naval (MdCN) MBDA, utilisé pour la première fois au feu le 14 avril dans le cadre de l’intervention des forces armées françaises contre le régime syrien, a connu des ratés, dont l’origine n’a pas encore été identifiée.

La frégate multi-missions Aquitaine, qui aurait dû délivrer 3 missiles n’a pas pu tirer et la frégate Auvergne non plus. C’est finalement Languedoc qui a tiré sa salve. Ce sont donc seulement 3 des 9 missiles disponibles en mer qui ont été lancés. Les Rafale, escortés par des Mirage 2000-5, n’ont pas eu de problème pour tirer leurs 9 missiles Scalp.

Le missile MdCN est construit par MBDA missile systems, filiale d’Airbus, de BAE Systems et de Leonardo.